Recherche


Vous êtes ici : Accueil > anarchie

anarchie

L'homme qui tua Getulio Vargas, de Jô Soares

Savoir plus et réserver
 

Beau, intelligent, cultivé, rompu aux techniques de combat et encombré d'un sixième doigt à chaque main, Dimitri Borja Korozec a voué sa vie à l'élimination physique de tous les tyrans de la planète. Avait-il le choix ? Lorsqu'on est le fils d'un Russe membre de la "secte nihiliste ultra-radicale" des "demi-castrés" - laquelle inflige à ses affiliés l'ablation du testicule droit afin d'être sûre que leur progéniture soit de gauche -, on a son destin tracé.

 En cette première moitié du 20ème siècle, les occasions de l'accomplir ne manquent pas. Mais s'il fait irruption dans la grande histoire, fomentant maints attentats contre les puissants, le hasard "s'obstine à l'envoyer au bon endroit au mauvais moment". La déveine, la maladresse, l'incompétence ou la présence de concurrents plus opiniâtres le font immanquablement échouer. C'est ainsi qu'il contribue par ses ratages et bien malgré lui à la permanence du monde qu'il veut détruire.

Pas de parabole sur les ruses de la raison dans le récit des (més)aventures de l'anarchiste monotesticulaire, mais un vrai roman populaire, épique et drôle, avec tous les ingrédients du genre : du sang, des larmes, et même un peu de sexe.

Bruno, section adulte

La subversion du christianisme et Anarchie et christianisme

  • La subversion du christianisme
  • Auteur : Jacques Ellul
  • Editeur : Paris : Table ronde
  • Publié : 2001
  • Type de document : Livres (Imprimé)
  • Cote : 240.45-ELL
Savoir plus et réserver
 

Comment concevoir que sur la base des textes fondateurs du christianisme - subversifs par essence - se soient construites une Eglise, une pensée et une culture conservatrices, voire réactionnaires ...

D'autant qu'en étudiant les textes bibliques, l'auteur s'attache à démontrer que le christianisme pose comme fondement l'insoumission envers tout pouvoir et la récusation de toute notion hiérarchique.

Agrégé et docteur en Droit, philosophe et Résistant de la première heure au régime de Vichy, Jacques Ellul (1912-1994) fut également théologien et Protestant tout en étant engagé dans une démarche anarchiste qui fit de lui l'un des intellectuels français les plus originaux, les plus engagés et les plus influents du XXème siècle.

Stéphane Charpenay, section adulte

Syndiquer le contenu

Aller vers :