Recherche


Vous êtes ici : Accueil > cinéma documentaire

cinéma documentaire

Projection du film "Not Only Men" : Femmes et boxe


Samedi 20 Novembre 2010 - 17:00
Samedi 20 Novembre 2010 - 19:30
 
20/11/2010 - 17:00
20/11/2010 - 19:30
Image: 

Une projection dans le cadre du mois du film documentaire et des cartes blanches à l'auteur Koffi Kwahulé, à l'occasion de sa résidence : "La Fabrique de dévoilements".

Not Only Men
un film de Laure Belhassen et Eric Pinatel
2008, 52 minutes

La projection sera suivie d'une rencontre avec les réalisateurs, la championne de boxe Myriam Chomaz et Koffi Kwahulé.

Chapitré en quelques rounds, le film s’intéresse à ces femmes qui ont choisi un sport dont la violence le réservait historiquement aux hommes : la boxe. «Nous sommes des femmes normales avec un sport atypique», disent-elles. Quels que soient leur niveau, leur âge, leur nationalité ou leur notoriété, elles font tomber les barrières morales et préjugés sexistes à leur manière, avec les poings.

« Je m’intéresse depuis très longtemps à la boxe. Elle renvoie à ce que nous sommes au fond et réveille ce qu’on croyait enfoui, la solitude face à la mort. Je suis très curieux de ces femmes qui choisissent la boxe, qui s’aventurent dans un espace qui est supposé ne pas être le leur pour affirmer leur humanité ».
Koffi Kwahulé

 
Toutes les informations sur le blog : http://koffikwahule.centreculturel-villepinte.fr/

Ressource associée

Ciné Club : Fils de Lip


Mardi 15 Decembre 2009 - 17:00
Mardi 15 Decembre 2009 - 19:00
 
15/12/2009 - 17:00
15/12/2009 - 19:00

Fils de Lip de Thomas Faverjon, 2007, 51 min.

Dans le cadre du Ciné Club organisé avec le Lycée Rostand
et en présence de Thomas Faverjon.Fils de lip

Thomas Faverjon a reçu de ses parents, ouvriers chez Lip, une mémoire du conflit qui ne coïncide pas avec la vision héroïque transmise par le cinéma militant. Mettant en pratique démocratie directe et autogestion, la grève dans l’usine horlogère avait attiré à Besançon de nombreux cinéastes animés des idéaux de 1968. Fils de Lip travaille à combler l'écart en construisant un autre récit, de l’intérieur.

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur.
Entrée libre et gratuite.

Ressource associée
  • Lip 73
  • Auteur : réalisé par Dominique Dubosc
  • Editeur : France  : Kinofilm : Institut national de l'audiovisuel : Les Travailleurs de Lip ; France : Images de la culture (CNC)
  • Publié : 1975
  • Type de document : Vidéos  (Dvd)
  • Cote : 303.13-DUB
Savoir plus et réserver
 

Projection du film "A côté" / Femmes et prison


Mardi 17 Novembre 2009 - 17:30
 
17/11/2009 - 17:30
Image: 

Dans le cadre du
mois du film documentaire

A côté de Stéphane Mercurio, 2007, 91 min.

A côté
A côté © Play Film

Des femmes qui attendent, qui se font belles, qui se remontent le moral, qui craquent parfois espèrent toujours.
Dans la petite maison de l’association Ti-Tomm, accolée au mur de la prison des hommes à Rennes, on attend l’heure du parloir. Les familles arrivent à l’avance, toujours. Quelques secondes de retard, et la porte de la prison restera fermée. On vient une, deux, trois fois par semaine, chaque semaine, pendant des mois voire des années. Ce sont majoritairement des femmes ; ces pénélopes des temps modernes vivent au rythme de leur homme à l’ombre. Le temps est suspendu, la vie comme arrêtée. L’arbitraire de la prison, les transferts, les interdits sont leur quotidien.
En faisant le choix de rester résolumen
t « à côté » de la prison - du côté des familles - le film propose paradoxalement une approche éminemment frontale de ce qu’est la réalité carcérale.
La prison en creux. La vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie.

La rencontre sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice Stéphane Mercurio, et de deux conseillères d'insertion et de probation du SPIP de la maison d'arrêt de Villepinte.

  • Prix du public documentaire et Prix du Film français au festival Entrevues, Belfort 2007
  • Prix du festival Images de la Justice, Rennes 2008
  • Prix Docs lycéens au festival International de films de femmes, Créteil 2008

http://www.a-cote.eu/

Projection du film "Un enclos" / Femmes et prison


Samedi 14 Novembre 2009 - 16:00
 
14/11/2009 - 16:00
Image: 

Dans le cadre du
mois du film documentaire

Un enclos de Sylvaine Dampierre, 1999, 63 min.

Un enclos © Sylvaine Dampierre
Un enclos © Sylvaine Dampierre

Le centre pénitentiaire de Rennes est une prison pour femmes au cœur de la ville. Ce bâtiment ancien, à l'architecture imposante, comporte à l'intérieur de ses murs un vrai jardin. Situé derrière la chapelle, il est ouvert aux prisonnières sous la responsabilité de l'aumônier. Dans la spirale de l'enfermement, c'est un espace où briser la monotonie des jours, où se réapproprier le temps. Ce jardin modeste, presque dérisoire, ouvre une voie vers la reconquête de soi, permet une pause dans la contrainte.
Le film s'ancre au jardin pour filmer la prison dans ses failles, l'univers carcéral à partir de ses
vides, et parce que la rencontre et l'échange y sont possibles. Les femmes de Rennes disent du jardin qu'«il est le seul lieu dans la prison où on ne se sent pas en prison».
Au jardin, s'ouvre un espace pour la parole comme acte de résistance, comme témoignage de liberté.

La projection sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice, Sylvaine Dampierre.

  • Prix du Patrimoine au festival du Cinéma du Réel, Paris 1999
  • Prix spécial du jury du festival Ecofilm, Lille 1999
  • Grand Prix du festival du Jardin et du Paysage, Gaillac 1995

Un site pour en savoir plus sur histoire de la prison des femmes de la ville de Rennes :
http://pharouest.ac-rennes.fr/e352009U/lycee/tpe/ville/Prison/Prison.htm

Edition 2009

Femmes et prison :
Dedans <--> Dehors

Pour la deuxième édition du Mois du film documentaire à Villepinte, la médiathèque a choisi deux films dans lesquels sont mis en regard le rapport qu’entretiennent des femmes à la prison, qu’elles soient à l’intérieur (détenues) ou à l’extérieur (dans l’attente du parloir). Elles vivent toutes dans un va et vient constant entre le dedans et le dehors, entre échappée rêvée et enfermement subi. Dans ces films il est question de désir, d’amour, de rêve, de courage, de temps qui passe, du temps qu’il reste.

 Du côté des livres pour enfants

Le mois du film documentaire passe aussi par la section jeunesse, où sera proposé la projection de deux documentaires sur les coulisses des livres pour enfants pour découvrir le travail des auteurs et des illustrateurs. A partir de 8 ans.

Exposition "Regards documentaires"


Mardi 04 Novembre 2008 - 17:30
Samedi 22 Novembre 2008 - 19:30
 
04/11/2008 - 17:30
22/11/2008 - 19:30
Image: 
Affiche du Mois du Film documentaire 2008

La Bibliothèque publique d'information et l'association Images en bibliothèques coéditent une exposition sur le cinéma documentaire. Cette exposition prend la forme d'une série de 12 affiches.

L'objectif de cette exposition est de valoriser le cinéma documentaire, d'en présenter l'histoire, les styles et les auteurs, à travers quelques-unes de ses questions phares :

Filmer le passé, regards sur l'enfance, l'homme et le travail…

Tout en donnant des éléments d'information et de réflexion, l'exposition sera abondamment illustrée : photogrammes ou photos de tournage légendées, etc.

regard documentaire

 

 

 

"L’objectif du Mois du film Documentaire : faire découvrir à un public toujours plus large la richesse du documentaire de création..."

 

Plus d'infos sur http://www.moisdudoc.com/

 

Conférence : Panorama du cinéma documentaire français, par Frédéric Goldbronn


Mardi 04 Novembre 2008 - 17:30
Mardi 04 Novembre 2008 - 19:30
 
04/11/2008 - 17:30
04/11/2008 - 19:30
Image: 

« Si les origines du documentaire remontent à celles du cinéma avec les opérateurs Lumière (1895), c'est l'invention du "point de vue documenté" par Jean Vigo en 1930 qui marque le développement de ce genre cinématographique en France. Longtemps cantonné au commentaire par les contraintes techniques, le documentaire a pu s'affirmer pleinement comme « cinéma du vécu » avec l'arrivée du son synchrone et des caméras légères à partir des années soixante. Confronté aujourd'hui à une crise de la représentation, qui est à la fois économique, politique et esthétique, le documentaire de création en France tente d'explorer de nouvelles écritures, manières de faire et formes de pensée ».

Frédéric Goldbronn (réalisateur) accompagnera son intervention de larges extraits de films.

 

« (...) il n'y a pas de différence essentielle entre un paysage filmé dans le cadre d'une fiction et un paysage filmé dans celui d'un documentaire. Sinon celle-ci : le choix d'un cadrage, d'une durée, d'une place au sein du montage et a fortiori d'un récit ; c'est-à-dire une différence de forme et non de nature ».
Jean Breschand, Le Documentaire, l'autre face du cinéma, coll. Les petits cahiers, Ed. Cahiers du cinéma, Scérén, 2002

Plus d'infos sur http://www.moisdudoc.com/

Projection : "La Maternité d'Elne" de Frédéric Goldbronn


Mardi 18 Novembre 2008 - 17:30
Mardi 18 Novembre 2008 - 19:30
 
18/11/2008 - 17:30
18/11/2008 - 19:30
Image: 

Projection en présence du réalisateur Frédéric Goldbronn, dans le cadre du Mois du Film documentaire.

Un extrait ci-dessous:



"En février 1939, chassés par les troupes du Général Franco, cinq cent mille réfugiés espagnols passent la frontière française. Ils sont internés dans des camps [...]. A partir de l'instauration du régime de Vichy en 1940, ces camps servent aussi à l'internement des Tziganes et des Juifs d'Europe du nord, qui cherchaient refuge en France et qui seront déportés à Auschwitz et Maïdanek.
En novembre 1939, à Elne, à côté de Perpignan, Elisabeth Eidenbenz, une jeune institutrice du Secours suisse aux enfants victimes de la guerre, aménage une maternité de fortune dans un château à l'abandon [...].

Le réalisateur Frédéric Goldbronn a retrouvé une vingtaine d'enfants nés dans ce lieu, des mères et des membres du personnel de l'époque. Ils ont été réunis pendant plusieurs jours dans le château qui abritait la maternité. Le film est le récit de cette rencontre."

La fiche du film

Syndiquer le contenu

Aller vers :