Recherche


Vous êtes ici : Accueil > deuil

deuil

Le livre de ma mère, d'Albert Cohen

  • Le livre de ma mère
  • Auteur : Albert Cohen
  • Editeur : Paris : Gallimard
  • Publié : 2005
  • Type de document : Livres Adultes
  • Cote : COH
Savoir plus et réserver
 
Un texte émouvant de souvenirs sur la figure de la mère de l'auteur. Avec un dossier consacré au genre du récit de deuil, thème centré sur le deuil de la mère et qui traverse la littérature du XXe siècle : maladie, douleur du deuil, mémorial de la mère. La difficulté de l'exil, la culture juive et l'antisémitisme sont également abordés, ainsi qu'un tableau d'August Macke.
 
Un livre que j'ai plaisir à lire et relire à haute voix. C'est une musique rythmée, modulée, scandée avec des mots pathétiques, bouleversants et dramatiques. Un adieu à la mère, son amour indéfectible à nul autre pareil et à son enfance, qui disparaît avec sa mère.
A ceux qui ont la joie de dire « Bonne fête Maman », cette formule prendra de la profondeur. A ceux qui n'en ont plus l'occasion, il est trop tard, n'ayez pas de regret. 
 
Winsch - lectrice de la médiathèque

Je m'appelle Mina, de David Almond

  • Je m'appelle Mina
  • Auteur : David Almond
  • Editeur : Paris : Gallimard Jeunesse
  • Publié : 2012
  • Type de document : Livres (Imprimé)
  • Cote : ALM
Savoir plus et réserver
 
Mina McKee, 9 ans, vit seule avec sa mère depuis la mort de son père et tient son journal. Perchée dans l'arbre où elle aime grimper, elle se pose beaucoup de questions tout en se moquant que les autres la trouvent étrange. Elle préfère jouer avec les mots, et exprime ses idées sur la vie, la mort, ce que devrait apprendre l'école...

Le personnage de Mina est attachant, on a envie de suivre cette petite fille qui porte un regard à la fois humain et sans concession sur le monde. Poésie, émotion, philosophie sont autant d'éléments présents dans ce roman qui ne nous lâche pas, et nous oblige à regarder les choses différemment. Le mouvement surréaliste n'est pas loin, certains poèmes rappellent les calligrammes d'Apollinaire. David Almond transcende les genres pour nous offrir cet objet littéraire d'une grande délicatesse.

N'hésitez pas à découvrir aussi ses autres romans, notamment Skellig, auquel Je m'appelle Mina répond.

Elsa, section jeunesse

Danbé, un récit d'Aya Cissoko et Marie Desplechin

  • Danbé
  • Auteur : Aya Cissoko, Marie Desplechin
  • Editeur : Paris : Calmann-Lévy
  • Publié : 2011
  • Type de document : Livres (Imprimé)
  • Cote : DES
Savoir plus et réserver
 

Aya Cissoko raconte ses souvenirs d'enfance à Ménilmontant, dans des conditions de vie difficiles. Frappée par une série de deuils familiaux, Aya trouve refuge dans la boxe et devient championne du monde en 2006. A cause d'une blessure, elle doit mettre un terme à sa carrière sportive et étudie aujourd'hui à l'Institut d'études politiques de Paris.

Un très beau récit loin du pathos ou du misérabilisme, on est embarqué dans la vie et la lutte d'Aya Cissoko. Une très belle leçon de vie soutenue par la plume de Marie Desplechin.

                                                                               Christelle - Section adulte

Vous pouvez la retrouver dans le film Not Only Men de Laure Belhassen et Eric Pinatel disponible à la médiathèque.

Syndiquer le contenu

Aller vers :