Recherche


Vous êtes ici : Accueil > nazisme

nazisme

Hippocrate aux enfers, de Michel Cymès

Savoir plus et réserver
 

"Ce livre est une pierre posée sur le fragile édifice de la mémoire de la Shoah." Les médecins ont été parmi les premiers malades atteints de la Peste Brune : à Auschwitz, à Dachau, à Buchenwald ou à Strasbourg, les pires atrocités ont été commises par ceux qui avaient prêté le serment d'Hippocrate. Si le nom de Mengele est encore connu, il ne faut pas oublier les actes et les victimes de Rascher, Clauberg, Heim et Hirt : c'est à cet exercice de mémoire que nous convie Michel Cymes, qui jette son regard de médecin d'aujourd'hui sur une facette moins connue de la barbarie nazie, les expérimentations médicales pratiquées sans consentement sur les détenus. S'appuyant sur de nombreux témoignages ainsi que sur une documentation récente voire inédite, révélant des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, Michel Cymes raconte avec franchise et passion comment Hippocrate est descendu aux enfers.

Un ouvrage prenant, qui met nos sentiments à rude épreuve. Les faits relatés par Michel Cymès nous amènent dans les pires camps de concentration. Pourtant, c'est un bel ouvrage de vulgarisation... peu de termes techniques médicaux, ce livre est juste un témoignage de médecin qui tente de comprendre comment une profession censée sauver des vies peut se transformer en profession qui tue, empoisonne et torture. A lire pour se souvenir.

Emma - section adulte

Lore, de Cate Shortland

  • Lore
  • Auteur : réalisé par et scénario de Cate Shortland
  • Editeur : Allemagne  : Rohfilm ; Angleterre : Porchlight Films ; Paris : Blaq Out
  • Publié : 2012
  • Type de document : Vidéos Adultes
  • Cote : SHO
Savoir plus et réserver
 
En 1945, à la fin de la guerre, Lore une jeune adolescente, fille d'un haut dignitaire nazi, traverse l'Allemagne avec ses frères et soeurs. Livrés à eux-mêmes, au milieu du chaos, leur chemin croise celui de Thomas, un jeune rescapé juif. Pour survivre, Lore n'a d'autre choix que de faire confiance à celui qu'on lui a toujours désigné comme son ennemi...

Cate Shortland, cinéaste australienne, adapte ici le roman "La chambre noire" de Rachel Seiffert, écrivaine anglaise, de mère australienne et de père allemand. Lore est un des rares films à parler de la déchéance de l'Allemagne à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Tout est dans la dualité, entre désir et rejet ; même la nature (de magnifiques scènes de la forêt allemande) semble tour à tour hostile et accueillante pour ces jeunes qui portent un lourd héritage sur leurs épaules.

Agnès - section adulte

La flèche du temps, de Martin Amis

  • La flèche du temps
  • Auteur : Martin Amis
  • Editeur : Paris : Gallimard
  • Publié : 2010
  • Type de document : Livres (Imprimé)
  • Cote : AMI
Savoir plus et réserver
 
C'est l'histoire d'un homme dont la vie se déroule à rebours. Entendez que le récit commence au terme de son existence et en remonte le cours à la manière d'un film visionné à l'envers. Moyennant quoi, quand il se déplace, il regarde toujours d'où il vient, jamais où il va.

Dans un monde ayant la fin pour origine, les causes et les effets s'inversent et les événements prennent d'emblée une allure surnaturelle : la gueule de bois précède l'ivresse, les éboueurs distribuent les ordures, les souteneurs rémunèrent les prostituées, les remords se manifestent sous la forme de rêves prémonitoires, les ruptures amoureuses aboutissent au mariage et au restaurant, on est payé par le garçon pour vomir toutes sortes de plats avant de se voir présenter la carte. D'une manière générale, les actes de destruction se métamorphosent en créations spontanées - jusqu'à la barbarie, qui se mue en violence réparatrice.

A mesure que le récit régresse, on mesure l'ampleur du renversement. Ainsi les Russes évacuent-ils Auschwitz pour laisser place aux nazis. Les chambres à gaz deviennent des centres de régénération ; les camps, des lieux où le travail rend vraiment libre ; les médecins SS, des démiurges capables de remodeler les corps suppliciés.

Au-delà de l'artifice d'un écrivain habile, l'inversion de l'ordre du temps ne fait que mieux ressortir comment, dans l'Allemagne de l'entre-deux-guerres, se fabrique un nazi et s'engendrent les mécanismes de la servitude volontaire.

Bruno, section adulte

Syndiquer le contenu

Aller vers :