Recherche


Vous êtes ici : Accueil > Le club des lecteurs de décembre, lettre n°99

Le club des lecteurs de décembre, lettre n°99

Texte d'introduction: 

Retrouvez notre sélection d'ouvrages et les avis de nos lecteurs

Image: 

Visionnez, téléchargez ou imprimez la lettre du club en cliquant ci-dessous :

  • Commentaire :

    Avis de M. Pernoud :

    La biographie de cet Italien vivant à l’époque de Galilée se lit comme un roman !
  • London : portrait of a city
    Reuel Golden
    Cologne (Allemagne) : Taschen
    2012
    Commentaire :

    Avis de M. Pernoud :

    Un très beau livre à conseiller parmi les livres de photos. J’ai particulièrement apprécié les photographies du XIXe siècle.

  • Chocolat amer : roman feuilleton où l'on trouvera des recettes, des histoires d'amour et des remèdes de bonne femme
    Laura Esquivel
    Paris : Gallimard
    2009
    Commentaire :

    Résumé et avis de Mme Gilard :

    Tita ne peut se marier avec Pedro, par tradition elle doit rester célibataire pour veiller sur sa mère. C’est la mort dans l’âme qu’elle voit sa sœur épouser celui qu’elle aime. Elle possède des talents culinaires exceptionnels et va s’occuper de la cuisine. Chacun des douze chapitres commence par une recette de cuisine que cette jeune et jolie mexicaine mêle aux événements de la vie : naissance, mariage, fête …Tout s’entremêle, les senteurs, les saveurs, les amours, la révolution : nous sommes au début du XXème siècle.

    C’est une histoire captivante mais grinçante où les femmes sont tour à tour merveilleuses, tyranniques, attachantes, effrayantes. C’est un très joli roman.

  • Manuel de survie à l'usage des incapables
    Thomas Gunzig
    Vauvert (Gard) : Au diable Vauvert
    2013
    Commentaire :

    Avis de Mme Thébault :

    Livre à la fois humoristique et féroce sur la société de consommation. Roman qui se lit très bien et dont la fin m’a particulièrement plu !

  • Chambre 2 : roman
    Julie Bonnie
    Paris : Belfond
    2013
    Commentaire :

    Avis d’Agnès Bajard :

    Les deux récits, celui de son passé et celui de son métier actuel, s’entremêlent bien. Le corps est au centre de ce roman. Beaucoup de réflexions intéressantes sur la féminité, la maternité (accouchement, allaitement...), le deuil, mais aussi sur l'environnement professionnel (l’hôpital comme lieu de solitude, la nécessité de devenir quasi insensible pour supporter le quotidien). Un livre touchant, qui se lit agréablement bien.

  • Dictionnaire amoureux de Marcel Proust
    Jean-Paul et Raphaël Enthoven
    Paris : Plon : Grasset
    2013
    Commentaire :

    Avis de M. Pernoud :

    Très intéressant mais demande de connaître au préalable l’Œuvre de Proust pour tirer de ce dictionnaire toute sa substantifique moelle !

  • Vous l'appellerez Rivière
    Edith Azam
    Nancy : la Dragonne
    2013
    Commentaire :

    Avis de Christelle Merlin :

    Ce « roman poème » ne vous laissera pas indemne. La poésie et le rythme qui se dégagent de la construction et de la ponctuation vous entraineront, non sans émoi, dans le tumulte de Rivière.

    Vous pourrez rencontrer Edith Azam le 1er février à 14h30 à la médiathèque. Elle sera accompagnée de Elice Meng, plasticienne et de Moinho, pianiste.

  • Un paradis trompeur : roman
    Henning Mankell
    Paris : Seuil
    2013
    Commentaire :

    Résumé et avis de Mme Gilard

    Hannah, suédoise, à 18 ans et poussée par sa mère, quitte la campagne où la famine menace pour un port à 6 jours de traîneau. Elle n'a d'autre choix que de s'embarquer comme cuisinière pour l'Australie. A Alger, elle épouse le second qui meurt d'une forte fièvre deux mois plus tard. Déchirée et désespérée, elle quitte le bateau lors d'une escale à Lourenço Marques au sud de l'Afrique. Elle échoue dans un hôtel qui s'avère être un bordel. Elle épouse le propriétaire et se retrouve veuve très vite. Elle est maintenant très riche et une nouvelle vie rude et violente commence pour elle.

    Sur fond d'apartheid et à la veille de la 1ère guerre mondiale ce roman inspiré d'une histoire vraie et vécue par une tenancière de bordel au Mozambique au XXème siècle est un roman fort, bouleversant, riche en émotions mais aussi en frustrations.

    Résumé et avis de Monique Jaouan :

    En 1904 une jeune suédoise vivant dans la misère quitte son pays pour l'Australie dans l'espoir d'une vie meilleure. Deux fois mariée brièvement elle se retrouve à la tête d'une grosse fortune et d'un bordel au Mozambique, colonie portugaise où règnent le racisme et la peur qui habite autant les Blancs comme les Noirs.
     

  • Commentaire :

    Avis de M. Pernoud :

    Un grand auteur à découvrir ou redécouvrir !

  • Décembre m'a ciguë
    Édith Azam
    Paris : POL
    2013
    Commentaire :

    Avis d’Agnès Bajard :

    Edith Azam utilise une syntaxe particulière, les « : », qui donnent encore plus de poids aux mots qui suivent, ces mots illustrant une situation qu’elle rejette comme un cauchemar. C’est un livre de douleur et de colère, écrit avec une poésie qui ne laisse pas indifférent même si on perd quelquefois le fil ; mais qu’importe puisqu’on ressent tout de même parfaitement les sentiments éprouvés par la narratrice face au deuil. Et puis n’est-ce pas le rôle de la poésie que de nous faire perdre pied pour mieux nous évader ?


Aller vers :