Notice: Undefined property: stdClass::$theme in F:\Decalog\Web\www_portail\includes\theme.inc on line 45
Les adieux à la reine : roman | Médiathèque de Villepinte

Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Les adieux à la reine : roman

Les adieux à la reine : roman

Retour
X191069IBDON<div class="author dkdata">Chantal Thomas</div><div class="pubdate dkdata">impr. 2006</div><div class="editor dkdata">Paris : Points</div><div class="doctype dkdata">Livres Adultes</div>http://SRV-MEDIA-WEB/opacweb/data/IBDON/defaut/Carthame/typdoc/CATBIEN_LA1.GIF2020868628Chantal Thomas<div class="doctype dkdata">Livres Adultes</div><div class="cote dkdata">THO</div><div class="dispo dkdata"><SPAN class="AvailAndPlace">En cours d'équipement. S'adresser au personnel</SPAN></div><a href="javascript:dk_global_post_params('http://mediatheque.centreculturel-villepinte.fr/dk_opac15/search/IBDON/X191069','&amp;rid=')">Les adieux à la reine : roman</a><span class="newitem">Nouveauté</span>http://images.amazon.com/images/P/2020868628.01.THUMBZZZ.jpghttp://images.amazon.com/images/P/2020868628.01.MZZZZZZZ.jpghttp://images.amazon.com/images/P/2020868628.01.LZZZZZZZ.jpg
Les adieux à la reine
Les adieux à la reine
<div>Chantal Thomas</div><div>Paris Points impr. 2006</div><div class="briefwhere"><div class="doctype dkdata">Livres Adultes</div><div class="cote dkdata">THO</div><div class="dispo dkdata"><SPAN class="AvailAndPlace">En cours d'équipement. S'adresser au personnel</SPAN></div><div class="clear font1"> </div></div>IBDONX191069

Commentaires


Résumé et avis d'Alain

Résumé et avis d'Alain Tarrieu
Ce roman nous raconte la journée du 14 juillet 1789 sereine à Versailles du 14 juillet 1789 et les journées de panique des 15 et 16 juillet qui ont suivi la prise de la Bastille. C'est raconté par la lectrice adjointe de la reine Marie-Antoinette et sous le biais de la fin, du fait des évènements, de l'amour qu'elle lui porte, un amour absolu, un amour-fascination. Quittant Versailles le 16 juillet au soir elle ne la reverra plus et ne s'en remettra pas. En regard de cette adulation, l'amour de la reine pour Gabrielle de Polignac, amour tout aussi total, excessif et voué à l'échec du fait de la nécessaire fuite des Polignac face à la vindicte populaire.
Que l'on soit simple servante ou courtisane, l'amour de la reine laissait des séquelles irrémédiables.


Aller vers :